Communauté des Frères de Ploërmel à Béthanie CIBOURE :

12 frères composent la communauté de Béthanie.
Située sur un "haut lieu", elle est pour tous ceux qui y demeurent et qui y passent pour un séjour plus ou moins long, un hâvre de paix.
La beauté du site est en effet saisissante... face à la Rhune, et aux montagnes basques de la chaîne des Pyrénées d'un côté ; longeant le golf de la Nivelle, dominant toute la baie de St jean de Luz, de l'autre côté.
La vocation de la maison est l' accueil : groupes d'enfants et de jeunes, du secteur, du diocèse ou de toute la région, voire de toute la France. En effet jouxtant la communauté, existe un centre d'accueil autonome pour accueillir tout groupe constitué.
Béthanie accueille aussi beaucoup de réunions de différentes composantes ecclésiales.
Certains frères sont également investis dans divers services et activités paroissiaux de Ciboure et de St jean de Luz.

Longtemps les Frères, résidant à Béthanie avaient en charge la direction et la marche du Collège Ste Marie.
Depuis 8 ans les Frères ont laissé la direction à un laïc, la directrice actuelle est Mme Marie-Itziar Aïzpuru. Les Frères également se sont retirés de tout service d'enseignement au fur et à mesure qu' arrivait l'heure de la retraite. Mais les Frères de Ploërmel garde la Tutelle de l'établissement pour en perpétuer l'esprit mennaisien qui inspire le projet éducatif de quelques 70 établissements ( principalement dans l'ouest de la France).

La page concernant la maison d'accueil de Béthanie se trouve sur le site www.mennaisien.org <http://www.mennaisien.org>
à la page :
http://www.mennaisien.org/Animations-jeunes/centres-accueil/centre-accueil-ciboure.html

Petit historique rapide du Collège Sainte-Marie de St jean-de-Luz : COLLEGE SAINTE-MARIE

Le Collège Ste Marie se dresse dans un cadre mythique, à une encablure de la mer, veillé par le pays Basque et l&Mac226;Espagne.

Orientons-nous vers cet immeuble bourgeois posé à même le sable. Il témoigne des efforts pour gagner sur la mer et éviter les inondations. Il vit passer, en son temps, l'étranger, le cagot, l'ennemi et le pèlerin de Santiago. Il est d'ailleurs situé à la rue St Jacques. Non loin de là, l&Mac226;Eglise où, en 1660, dans le faste et la liesse, se maria Louis XIV avec l'Infante d'Espagne.

La paroisse acheta, en vue de scolariser les enfants, cette grande demeure, et l'annexe attenant, connu sous le nom de St Jean Baptiste. Cette dernière servira d&Mac226;école, et le reste de collège.

En 1966, les Frères assurent la direction de l'ensemble, succédant à un prêtre en place depuis six ans, et par-delà, aux Maristes et aux Marianistes. La proximité de ce collège permit aux juvénistes de Béthanie, devenu foyer, de suivre les cours à Ste Marie.

Peu à peu, à l&Mac226;échelon local, se mirent en place de nouvelles structures. Les Frères laissèrent le primaire à l'école St Joseph, pour s&Mac226;occuper du Collège Ste Marie. Pour faire face à cette nouvelle situation, en 1981-1982, on rase l'ancien préau le long de la rue Bague et on construit au-dessus du nouveau préau un bâtiment de 7 classes et un laboratoire. C&Mac226;est également à cette période que sont aménagées, en face de ce nouveau bâtiment, les salles de technologie et d&Mac226;informatique.

En 1998 des travaux de rénovation sont entrepris dans l&Mac226;enceinte de « St Jean-Baptiste » : salles spécialisées de technologie, informatique, sciences, musique, arts plastiques et salle de sports, ainsi que la réorganisation de la restauration.

En 1999 la direction est confiée à un directeur laïc.

Frère Hervé > [email protected]