6 octobre 2006 Caubios-Loos

Yves Boulvin
« Découvrir la lumière de Dieu qui est en nous »

Yves Boulvin, psychothérapeute et conférencier, invité pour la première fois dans la région, a développé les thèmes principaux de ses livres, à la salle des Fêtes de Caubios-Loos, devant plus de 300 personnes venues principalement du Béarn mais aussi du Pays basque et des Hautes Pyrénées….

Par Sophie Hontaàs-Romanens

Avant d’introduire la thématique de la soirée « Laisse jaillir la lumière qui est en toi », Yves Boulvin a exprimé son émerveillement devant la beauté des Pyrénées, des paysages et surtout de la lumière du ciel de l’après-midi. Puis pendant 1h30, il a esquissé devant l’assistance les principaux éléments qu’il développe sur les antennes des Radios Chrétiennes et dans ses trois ouvrages : l’enfant de lumière qui est en nous, comment rebondir après un échec ou encre comment dire Stop aux « phrases poison » qui nous empêchent de « laisser jaillir la lumière en nous ». Je vous propose des extraits de sa conférence :

Pour se présenter, Yves Boulvin précise : « Je suis juste un témoin de ce que Dieu peut faire pour les hommes. Depuis 20 ans, si je fais des émissions de radio, je n’ai pourtant pas décidé cela pour moi, la providence a veillée sur moi. J’ai fait des études de psychologie à Paris à la Faculté des Lettres et des Sciences. Grâce à ces études, je n’ai jamais douté de la volonté de Dieu d’aider les personnes. Un jour j’ai été accueilli ma famille et moi par la Communauté des Béatitudes de l’Ardèche et ils m’ont demandé de faire des émissions de radio ».

Qu’est-ce qu’un chrétien ?

« C’est quelqu’un à travers qui on voit la lumière de Dieu comme dans un vitrail. Pour cela il convient d’offrir humblement notre vie de tous les jours et notre petitesse, d’accepter notre imperfection et même de les offrir à Dieu ».

Yves Boulvin raconte la parabole du porteur d’eau qui possède deux cruches en balance. L’une est parfaite et seconde est fêlée, elle laisse passer l’eau. Cette dernière s’étonne que le porteur d’eau ne l’ait pas remplacée. Alors il lui montre qu’au bord du chemin, de son côté à elle, les fleurs ont poussé car le porteur d’eau avait semé des graines et qu’ainsi son maître était doublement content : de l’eau qu’il transporte et des fleurs au bord du chemin.
Faisant le parallèle avec les hommes :
« Nous sommes trois types de cruches :
- les cruches parfaites, mais tristes car les seules à se croire parfaites
- les cruches se reprochant d’être cruches et qui s’empoisonnent avec de telles paroles
- les cruches qui savent qu’elle sont cruches mais qui sont heureuses de l’être. »

Comment trouver sa voie, son « axe » ?

« Nous ne devrions pas êtres ces automates conditionnés par des phrases « tabou », l’homme a le choix entre 8 formes d’intelligence. Pour trouver la sienne, il faut se libérer des fausses croyances et accepter – et c’est souvent le plus difficile - d’être BIEN.
Remercions-nous Dieu assez souvent pour toutes les merveilles que nous voyons ? Dans la nature, on voit pourtant bien que la lumière passe entre les nuages…
Beaucoup d’accidents pourraient-être évités si l’on savait écouter la petite voie intérieure qui nous parle.
Savez-vous que l’on peut aider Dieu en « nettoyant certaines choses en nous ? Les obstacles qui nous empêchent de nous sentir bien ? Par exemple en couple, on joue à « qui a tort, qui a raison ». Lorsqu’on est dans ce jeu, on est sorti de l’œuvre de Dieu. Ce sont des jeux psychologiques où l’on se complait à persécuter l’autre et l’où on se place en persécuteur/sauveur/victime. Il conviendrait d’être seulement dans l’amour qui donne et qui reçoit. »
Dans le livre « Rebondir » Yves Boulvin conseille de voir ce qu’on admire chez les autres, c’est ce que l’on a en soi, nos dons. Ensuite il convient de les développer. Faire aussi le point sur les défauts que l’on aime le moins ou que l’on reproche aux autres : ce sont les nôtres.

Comment se débarrasser des blocages ?

« Nous sommes tous invités à être des lumières magnifiques. Il y a une lumière qui cherche à passer entre nos nuages.
Sommes-nous d’accord pour la laisser passer ? Savons-nous accueillir ? Dire «Je te remercie Seigneur pour la merveille que je suis » !.
Savons-nous appliquer la pédagogie du BEAU à nous-même ? « Seigneur je n’ai pas le droit de refuser les trésors et les dons qui sont en moi ».
Non seulement nous ne nous connaissons pas, mais nous ne connaissons pas ce que Dieu dit de nous. Nous plaçons trop d’importance à ce que les autres disent de nous.
Cela peut venir de l’enfance, pendant laquelle nous parents n’ont peut-être pas su montrer leur amour, prendre leurs enfants dans leurs bras et leur dire des mots d’amour.
Plus tard, alors que la sexualité devrait être un partage de joie, dans le donner et le recevoir, c’est rarement le cas à cause de l’éducation reçue. Or on a besoin d’apprendre à recevoir pour pouvoir donner de l’amour. »

Le "plus-moins-plus"

« Voici pourquoi il faut s’interdire les phrases poison, leur dire « STOP », ne plus utiliser notre mental, notre intelligence, notre mémoire pour faire tant de mal. Dire « OUI » a ce qu’il y a de meilleur en nous sous le regard de Dieu. Comme la prière de Saint François d’Assise : « que seules les pensées qui bénissent, se gardent dans mon esprit ».
Comment : pratique le plus moins plus : commencer par du positif et finir par du positif lorsque l’on a quelque chose à dire.
Vous le savez tous : la façon de dire certaines choses peut tout changer ! Chercher des solutions et non des reproches.
Evaluez le poids des paroles positives et négatives : il faut au moins trois paroles positives pour une parole négative ».

Dans son livre « RENAITRE », Yves Boulvin invite à découvrir qu’en nous se trouve un petit enfant dans l’étreinte de Dieu. La renaissance n’a pas besoin de venir par les parents, elle peut venir par son conjoint, par ses amis qui auront ce regard d’amour.
Dans le 3e livre « REBONDIR », Yves Boulvin explique comment faire renaître en soi la petite fille/ le petit garçon lumineux qui sont en nous. En étant persuadés que nous sommes tous une pièce du puzzle de Dieu et que tout le monde à une place, sa place, en étant simplement soi-même. Il est si vital que nous soyons nous-même pour laisser passer la lumière de Dieu en nous.

Jésus transperce nos failles à la lumière de la vérité

« L’amour divin vient guérir, mais seulement ce que l’on vient lui donner.
Dire la vérité quelle qu’elle soit libère, car l’amour n’est pas conditionnel.
Il faut souvent tout un temps pour se découvrir, trouver son identité, comprendre son passé, comprendre les autres sans les juger.
C’est comme les poupées russes : la plus petite de toutes, la seule qui ne soit pas en deux morceaux (et creuse) conserve notre unité, c’est le petit enfant qui est en nous. »

Ecouter Yves Boulvin
* sur Radio Présence Lourdes FM 90,6 du Lundi au vendredi à 6h15, 7h20 (chronique psychologique) à 13h30 (Foi et psychologie) (voir détails http://www.radiopresence.com/programme/)
* sur Radio Lapurdi FM 96,8 le lundi à 6h15, 10h03, 12h18 (chronique psychologique) à 14h (Foi et psychologie) et du mardi au vendredi à 6h15 (voir détail http://www.lapurdi.net/grille_prog/grille

Ouvrages
« Choisis la vie » Editions Béatitudes 2000
« Renaître » Editions Béatitudes 2004
« Rebondir après l’échec » Editions Saint Augustin 2006
Articles tous les mois dans la revue « Feu et lumière » la commander tél 02 41 80 71 71.
CD/K7 demander la liste des émissions « Foi et psychologie » depuis 1998 à Ecclesia+
30 avenue de Gaulle 30130 Pont Saint Esprit tél 04 66 39 35 99.
3 CD essentiels « Cet enfant de lumière qui est en moi », « Cultiver des pensées positives « et « Dix moyens concrets pour aller mieux »
Conférences
Tous les dimanches Eglise de la Trinité de 14 à 16h30 3 rue de la Trinité 75009 PARIS
Retraites 2007
Lisieux (14) les 5 et 6 mai 2007 « revoir sa vie sous le regard de Dieu » . Inscriptions 02 31 32 00 44
Nouan le Fuzelier (41) du 15 au 17 juin 2007 « libère l’amour qui est en toi ». Inscriptions 02 54 88 67 81.
Adresse d’Yves Boulvin :
Quartier de la Mirandole 30130 Pont Saint Esprit tél 04 66 39 85 12
Ou
198 bd Voltaire 75011 Paris tél 01 43 73 39 18.