Journée des 6e du Béarn présidée par Mgr Molères

DIMANCHE 26 MARS 2006 au Complexe Sportif de MORLAAS

Une invitation de la Commission Ados Service de Catéchèse du Béarn - Pau:

Jésus nous invite à vivre en frère, à nous laisser habiter par la Bonne Nouvelle et à proclamer cette joie à tous : famille, amis, copains………..
La journée des 6èmes du Béarn s’adresse à tous les 6èmes : ceux qui se préparent à recevoir un sacrement, ceux qui cheminent vers la profession de foi, et tous ceux qui débutent en aumônerie. Chacun est invité à proposer ce temps de fête à un camarade.

" La création "….. Chacun de nous est un veilleur, un créateur - Comment répondre à cet appel ? Pourquoi la création est Bonne Nouvelle et Joie aujourd’hui pour nous ? Autant de questions que nous essayerons d’aborder avec les 6èmes du Béarn.
Etre créateur aujourd’hui, c’est aussi être créateur pour les autres.

Au cours de cette journée, 450 jeunes et 100 adultes accompagnants ont altérnés des temps de découverte et de contemplation, des temps de prière et de partage afin d’être créateur ensemble et de pouvoir repartir plus riche pour semer la joie autour de soi.

Tél : 05/59/80/21/78
Fax : 05/59/30/63/17
e-mail : [email protected]

La journée racontée par une 6e

Une création comme ça, moi je reviens l’an prochain !

Le 26 mars, Mr Guérin, aumônier du collège et qui s’occupe de la catéchèse à l'Institution Saint Dominique de Pau, nous avait proposé cette journée. Sur les trois classes de 6e du collège, 8 se sont inscrits, 4 filles, 4 garçons. Mais je sais que par exemple de la Vallée d’Aspe, sur 7 enfants préparant la profession de foi cette année, une fille, même seule avait décidé de s’inscrire à la journée.
Il fallait emporter une plante car la journée était sur le thème de la Création, également une photo de nous bébé et de nous aujourd’hui.

Je suis partie avec une de mes camarades de classe pour 9h30 où j’ai rejoint les 350 à 400 enfants pour tout le Béarn.

Nous avons été accueillis par le père Jacques de Mesmay, qui nous a distribué une feuille de chant et nous avons chanté " vous êtes tous invités… "
Ce chant nous a mis dans l’ambiance de la journée, et nous a donné un peu de courage.
Puis il y a eu un temps de prière par un chant à Marie " Je te salue Maire " animée à la guitare par l'Abbé Robert Lavigne du Cadet.
On nous a expliqué le déroulement de la journée.

Il fallait voir la décoration magnifique avec les plantations et les branches d’arbres apportées par les enfants, installée par les organisatrices sur les estrades. On aurait dit le paradis !

On nous a expliqué le nombre que nous étions, d’où nous venions, on nous a appelé par aumônerie, les plus loin venaient de Pontacq près de Lourdes.
Puis nous avons eu le choix d’ateliers soit de peinture ou de danse. Nous nous y sommes rendus en nous promenant dans Morlaàs pour atteindre la place près de l’église, il faisait déjà très chaud !

Moi, j'ai choisi " danse " avec Delphine Bergues , une jeune femme qui a expliqué qu’elle était professeur de danse spécialisée pour les personnes handicapées et les malades. Très sympa, elle a proposé une musique sur Dieu " Gloire à Dieu le Père, gloire au Saint Esprit et gloire à Jésus notre Roi " : on devait mettre notre main sur le cœur et s’agenouiller, j’ai trouvé cela magnifique.
Elle a expliqué qu’à la messe à 15h30 on pourrait le faire. Sur 20 enfants, seulement 10 ont été d’accord pour l’apprendre pour la célébration du soir. Mais le soir, finalement, tous étaient là!

Le groupe est parti ensuite à l’observatoire de la mairie, comme une salle de cinéma avec un écran, pour rencontrer quelqu'un qui travaille sur le Pic du Midi, qui nous a montré des photos de nébuleuses, de comète, de la terre, d’astéroïdes majestueuses, il nous a présenté des images animées, par exemple, où on voyait le soleil grossi, on aurait cru voir des abeilles en mouvement…c’était des particules.

Il était midi, on a pique-niqué par aumônerie sur un terrain mais cela a été très rapide car nous avions répétition de danse à 12h30. On est juste arrivé quand la répétition était finie … alors la professeure nous l'a à nouveau expliquée.
Puis nous avons fait du sport dans un parcours relais où mon équipe a gagné, j'étais pour une fois avec des garçons, puis on a fait " soka-tira " le jeu de la corde basque, du ballon prisonnier.

Vers 14h, un nouvel atelier hyper intéressant avec la question:
" qu’est-ce qu’être un sportif ? "
puis "qu’est-ce qu’être un sportif de Dieu ? "
-participer à la journée des 6e, au téléthon…
-c’est aider les gens dans le besoin, quand ils ont un problème
Puis l’animatrice nous a parlé de Saint Paul qui avait parcouru le monde entier pour annoncer le Seigneur, puis il avait été persécuté, il avait peur mais il avait quand même confiance dans le Seigneur, donc c’était un grand sportif de Dieu…

Rendre gloire à Dieu en dansant, c'est tellement mieux!


Est arrivé le Temps de la célébration, nous nous sommes rendus en procession jusqu’à l’église, puis l’évêque est arrivé, beaucoup d’entre-nous ne savait pas qui il était.
Je me suis demandée pourquoi il était en habit de fête pendant le Carême?

Au moment de la prière universelle, Béatrice nous a appelé pour danser, de dos à l’autel, elle était devant nous pour mimer les pas. Nous sommes arrivés du fond de l’église.
Les gestes étaient pour rendre gloire à Dieu, gloire au Saint Esprit en mimant la colombe…pour signifier " en mourant sur la croix " on posait, les bras tendus, genoux serrés, pieds écartés, tête baissée. Des sourires pour la résurrection, une rotation pour " Dieu nous a permis de renaître "…

Pendant le Notre Père, 3 personnes de la Communauté des Béatitudes de Nay ont proposé un Notre Père gestuel que je connaissais déjà car nous le faisons à Saint Dominique avec notre aumônier.

J’ai oublié de parler de l’Atelier " Prière Nature " animé par Soeur Esther, où on nous a expliqué que notre corps était à l’image de Dieu. En fermant les yeux, nous avons marché et on a senti le mouvement qui se répétait, commandé par le cerveau, pour comprendre que chaque élément de notre corps est important. Elle nous a dit que dans la création, il y a un sommet qui dépasse tout : elle a proposé d’ouvrir une boite dans laquelle il y avait un miroir qui nous reflétait, c’est à dire nous, la plus belle des créations de Dieu.

Avec les plantes du matin, les pots avaient été disposés devant l’autel.
Il y avait des panneaux réalisés par les ateliers de peinture , par exemple " Le 7e jour Dieu se reposa " Dieu a été peint dans un hamac. Ou " Dieu est joie " par un panneau avec des fleurs.
Une affiche représentait Saint François Xavier " un sportif de Dieu "

L’évêque a parlé de Saint Ignace de Loyola qui avait attiré Saint François Xavier vers Dieu, alors que celui-ci était très sportif, plutôt insouciant et appréciait d'être très populaire lorsqu'il étudiait.

A la fin de la célébration on nous a distribué un goûter et remis un carnet " Souvenir de la Journée" qu’il faut remplir et une image de Saint François Xavier.

Mes impressions de la journée:

Très vivant, bonne participation des enfants, éducateurs, aumôniers et moniteurs très motivés. Journée très chaude, pas si fatigante que ça, pour moi, car il y a eu des temps de repos et de jeux.
J’ai préféré le temps de célébration, l’atelier de danse et celui sur la création "Prière et Nature".
Mais j’ai remarqué que certains se sont quand même ennuyés, car Dieu ne les intéresse pas beaucoup.
Petite critique : certains enfants étaient dissipés à la messe, car ils avaient eu très chaud et ils en avaient marre car la journée commencée à 9h30, avec le décalage horaire de la nuit, s'est finie à 18 heures, à cause du retard de la célébration. Mais tout ne peut pas être parfait, comme dans la création !

Une jeune 6e

Reportage photos Sophie Hontaàs-Romanens

Reportage photos Sophie Hontaàs-Romanens
Demandez les photos [email protected]