25 avril à Pau Bernard Devert fondateur de Habitat et Humanisme (Lyon) intervient dans le cadre d'une formation Cléophas " Renforcer le lien social par l’accompagnement ".

Thème du 25 avril " l’accompagnement des propriétaires et des locataires " par Bernard Devert prêtre, fondateur de Habitat et Humanisme (Lyon). Séances de formation 18h-20h Institut du Travail Social Pierre Bourdieu 8 cours Léon Bérard 64000 Pau tél 05 59 13 87 09. Courriel [email protected].. Contribution 5 euros.

Contact pour Humanisme et Habitat 64 Brigitte Camdessus responsable du Chantier Accompagnement pour la Fédération. Présente à Pâques à Bayonne tél Tel. 05-59-42-44-77 et joignable par courriel [email protected]

Illustration des réalisations Habitat et Humanisme Midi Pyrénées

Communiqué sur les rénovations de l’immeuble " les Clotasses ", à Toulouse.

Le lundi 13 février, l’Association Habitat et Humanisme Midi Pyrénées a officiellement inauguré trois appartements rénovés dans un immeuble du Chemin des Clotasses, aux confins de Toulouse et Ramonville.

Le président Armand d’Agrain a brièvement présenté l’ensemble du Mouvement Habitat et Humanisme, ses objectifs, son organisation en 44 associations départementales ou régionales, et, en particulier, l’association de Toulouse qui loge 55 familles à ce jour.

Ce Mouvement est né en 1985 d’un constat négatif sur les difficultés d’accès au logement pour les plus démunis, dans un contexte déjà préoccupant de violences urbaines. Il a été fondé par Bernard Devert, expert immobilier, ordonné prêtre en 1987.
Jean Crosnier, en charge des aspects “Habitat" dans cette Association, a évoqué l’histoire de cet immeuble, dédié depuis plus de soixante ans à des causes sociales et humanitaires. Acquis dans la première moitié du vingtième siècle par des Religieuses Dominicaines d’Albi, il a d’abord accueilli des enfants atteints de strabisme, venus de partout et même d’Amérique latine, en rééducation oculaire sous la direction d’un célèbre ophtalmologue toulousain. Il a ensuite été utilisé pour l’hébergement de jeunes " difficiles " (Guidance Infantile). Vers 1960, après la mise en service des nouvelles facultés à Rangueil, il a été converti en foyer pour étudiantes, puis en résidence à vocation surtout universitaire. Jusqu’en 1996, une petite communauté de religieuses Dominicaines était logée sur place et animait la vie de cet ensemble. Elle en est partie vaincue par l’âge, et non remplacée.
En 1997, la Congrégation a proposé à l’association de lui louer globalement cet immeuble, partiellement occupé, pour ses activités d’insertion par le logement. Enfin, en 2004, sur demande des Religieuses, Habitat et Humanisme l’a racheté pour poursuivre sa mission.
A l’exception du logement de quatre pièces qui avait abrité la communauté locale de religieuses, cet immeuble ne comportait que de petits logements T1 et T2 lorsque l’association l’a pris en charge.
Depuis 1997, pour mieux répondre aux besoins de logements sociaux destinés à des familles, Habitat et Humanisme a régulièrement procédé à des réaménagements en regroupant de petits appartements, ce qui permet d’offrir à présent deux T4 et deux T3 à loyers modiques.
Christophe Balas, architecte maître d’œuvre de la réhabilitation qui vient de s’achever, a commenté sur plans les transformations faites, tant sur les appartements reconditionnés que sur les parties communes de l’immeuble, pour permettre à des familles avec enfants d’habiter dans des appartements confortables, chaleureux, et économiques d’utilisation. Ces travaux de rénovation “lourde“ ont été menés à bien en six mois seulement. Des bénévoles de l’association ont, parallèlement, rénové complètement un petit appartement.
Tous les appartements rénovés, coquets et fonctionnels, ont déjà trouvé leurs locataires..Des organismes partenaires dans le financement : Conseil Général, Caisse d’Epargne, Caisse d’Allocations Familiales, étaient représentés à cette inauguration chaleureuse.
On notait en particulier la présence de M. Pignard, Conseiller général du Canton, accompagné du Chargé de communication du Conseil Général, de M. Fabien Ferrer, responsable des Projets d’Economie Locale et Sociale à la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées, de M. Certain, Directeur adjoint de la CAF plus particulièrement chargé des questions sociales, de Mme Brigitte Assier, responsable du Service de l’Habitat et du Logement à la CAF.

Les locataires étaient invités à cette petite fête conviviale, et quatre d’entre eux y ont participé, ainsi d’ailleurs que des fondateurs, des bénévoles et salariées de l’association et des donateurs.


En savoir plus : http://www.habitat-humanisme.org/

Nous contacter : [email protected]
Communication : Patrick de Cussac et Michèle Rebillet-Garry